En reconversion ? et si vous deveniez médiateur social ?

La médiation sociale, c'est quoi ?

C'est avant tout un métier au service de l'humain. La médiation sociale c'est cultiver le lien social au quotidien en assurant un rôle de tiers, impartial et indépendant.


Quelles sont les missions du médiateur social ?


Par son action dans l'espace public (sur le terrain, dans la rue, les transports en commun, l'habitat, l'école...), le médiateur social a pour objectif de créer du lien entre les personnes, de résoudre les conflits et de renforcer la cohésion sociale.

Ils dialoguent et accompagnent les personnes dans les démarches et les projets de vie, préviennent des situations conflictuelles,


La médiation sociale est issue d'initiatives prises, dans les années 80, par les habitants de quartiers populaires sous diverses appellations : adultes-relais, agents de prévention, correspondants de nuit, etc. Elle a été définie, en 2000 au niveau européen, comme un processus de création et de réparation du lien social et de règlement des conflits de la vie quotidienne, dans lequel un tiers impartial et indépendant tente, à travers l’organisation d’échanges entre les personnes ou les institutions, de les aider à améliorer une relation ou de régler un conflit qui les oppose.


Où travaillent les médiateurs sociaux ?

Les médiateurs sociaux peuvent, par définition, exercer dans des lieux très divers : centres sociaux, milieu scolaire, halls d'immeubles, maisons de quartiers, mairies, transports urbains... Leurs horaires de travail peuvent être flexibles et ils peuvent être sollicités la nuit ou le week-end en fonction du public visé.

Ces professionnels sont souvent employés par le milieu associatif (association de prévention spécialisée ou de femmes-relais, par exemple), par des bailleurs sociaux, des collectivités locales, des centres communaux d'action sociale (CCAS) ou encore par des caisses d'allocations familiales.



Comment devenir médiateur social ?


Différentes voies permettent d'accéder au métier de médiateur social, par exemple :

  • le titre professionnel de médiateur social accès aux droits et services (niveau bac/bac pro) du ministère du Travail et de l’Emploi ;

  • un DUT "carrières sociales" option gestion urbaine, délivré dans une douzaine d'IUT en France (niveau bac + 2) ;

  • une licence pro "intervention sociale" mention accompagnement des publics spécifiques proposée dans plusieurs universités (niveau bac + 3).


3 vues0 commentaire