Reconversion professionnelle : les peurs qui peuvent vous empêcher d'avancer...


Qu'elles soient conscientes ou inconscientes, les peurs sont bel et bien présentes dans l'esprit d'une personne qui souhaite se reconvertir.

Un terme qui peut paraître effrayant en effet, car il sous entend de tout changer et de "sauter dans le vide"...


La peur du mot et de la pensée "reconversion".

Une carrière n'est pas un trait droit sur lequel nous avançons gentiment, c'est une courbe qui peut être pointillée et découpée.

La pire des choses, c'est justement de ne PAS penser à changer, et de ne pas se remettre en question pendant sa carrière.

Etre fermé à toute idée de changement traduit déjà chez vous une peur de vous reconvertir.


La peur d'échouer

La peur d'échouer est tout à fait légitime. On sait ce qu'on perd, mais pas forcément ce qu'on gagne. Les échecs forgent le caractère et nous font grandir.

Cependant votre droit à la peur peut être injustifié. La vie est remplie d'échecs et de succès, mais parler d'échec avant même d'avoir agi est une démarche psychologique bloquante pour votre envie de reconversion.

Cette pensée est donc à bannir et apprenez à agir !

Notre conseil : agissez à votre échelle et petit à petit. Vous n'êtes pas obligé de tout changer du jour au lendemain, mais commencez par envisager un premier changement, puis un second etc, jusqu'à avoir une suite de changements mélioratifs sur votre vie.


Comme disait Thomas Edison : "Je n'ai pas échoué. J'ai juste trouvé 10 000 manières de ne pas réussir."


Le syndrome de l'imposteur

Qu'est-ce-que le syndrome de l'imposteur ? Ce syndrome est la sensation d'incapacité et d'incompétence envers la réussite et l'accomplissement. Cette peur vous fait vous sentir illégitime au nouveau poste auquel vous aimeriez prétendre. Cette peur peut devenir destructrice et vous bloquer pour vous lancer. Notre conseil pour éviter cela : cultivez l'estime que vous avez de vous. N'hésitez pas pour cela à consulter notre article sur comment gagner en confiance en soi.


Rappelez-vous de vos hard skills et softs skills (voir notre article sur les softs skills)


La peur d'être en insécurité financière

Forcément, qui dit reconversion dit risque d'être moins bien rémunéré ou de perdre certains avantages sociaux.

Pesez tout simplement le pour et le contre, le but étant d'avoir un meilleur confort de vie. Si vous pensez à vous reconvertir, c'est que vous vous sentez inconfortable à un niveau de votre vie professionnelle (ou personnelle).


La peur du regard d'autrui

La peur du regard des autres vient du jugement que peuvent porter vos proches sur votre projet professionnel. Le changement peut vite prendre une tournure dévalorisante car cela est encore "mal vu" de changer de carrière, cela implique de s'avouer à soi-même que l'on ne se sent plus à sa place dans son poste actuel.


Il faut tout d'abord ne pas se mentir à soi-même. Cela n'est pas toujours évident, mais il faut apprendre à re-croire en soi pour être confiant dans votre nouveau projet de reconversion.

Dites-vous qu'il s'agit de VOTRE avenir professionnel, vous êtes donc le plus à même de comprendre ce qui est bon pour vous.


Ce qu'il faut retenir

Ces différentes peurs que nous venons d'énumérer proviennent soit de l'extérieur (avis, jugements) soit de l'intérieur (émotions négatives). Quoiqu'il en soit, sachez qu'elles ne sont pas aussi handicapantes qu'il n'y parait. Au contraire, elles constituent les fondements des problématiques à aborder pour en tirer de vraies pistes de réflexions menant à des solutions !


N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions, nos psychologues du travail se feront un plaisir de vous aiguiller pour votre bilan de compétences !


>> 09 74 77 38 60 <<


5 vues0 commentaire